Plusieurs niveaux de contrôle :

l’idée maîtresse étant de contrôler les sorties de liquides (ventes et offerts), le contrôle peut s’exécuter de différentes manières :

  • Rampes de doseurs électroniques : plus appropriés pour les établissements de tailles modeste et moyenne, ces rampes permettent de comptabiliser le nombre de doses servies. Elles sont également munies d’un détecteur de changement de bouteilles (pour éviter que des doses soient servies hors doseurs). Le débit des alcools est rapide, les rampes sont design et les doseurs sont compatibles avec les alcools sucrés. Mieux que des doseurs à bille, ces rampes sont fonctionnelles et adaptées pour des établissements à gros débits (type discothèques).
  • Contrôle bouteilles : l’ajout d’un serveur d‟impression permet d‟éditer une étiquette autocollante pour chaque bouteille vendue. Par  un simple contrôle en salle, vous pourrez mettre la main sur les bouteilles fraudées tant elles ne porteront pas ses étiquettes. Les étiquettes permettent également de limiter le nombre de pichets servis (code-barres) en accompagnement, de mentionner les informations nécessaires (date achat, bar, NOM et Prénom du client s’il détient une carte de fidélité) et encadrer la tenue du garage à bouteilles.

huhhihui

  • Fontaines/tourelles ZAP : plus rentables pour les établissements de grande capacité ou gros débits, ces outils permettent d’effectuer rapidement le mélange et contrôler l’ensemble des liquides servis (alcool + soft, hors bière ou champagne). Un verre de whisky-coca peut ainsi être servi en 6 secondes…. Et le moindre jus de fruits ne passera pas à la trappe !! (chaînage HARTON possible).
  • Communication immédiate avec les caisses : rampes de doseurs et tourelles enverront instantanément l’information de la dose servie à la caisse. Le serveur en s’identifiant sur la caisse avec sa clé, verra le nombre de verres et le montant à encaisser s’afficher. Il n’aura pas d’autres possibilités que de clôturer l’opération en renseignant le mode de règlement (tickets entrée, espèce, CB, carte d‟offerts..).
  • Impression des reçus : ventilation automatisée des TVA. Ces caisses, simples d’utilisation, seront équipées d’une imprimante à reçus. Les facturettes émises mentionneront automatiquement la juste ventilation des TVA (condition Sine qua non pour profiter de la TVA à taux réduit sur certains produits non alcoolisés).
  • Une gestion transparente des offerts : la « carte serveur » Pour la gestion des offerts, vous pourrez délivrer des cartes d’offerts (d’un montant librement consenti) soit à votre responsable de bar ou à chacun de vos serveurs/salariés.

Un poste « BAR » comprend :

  • Un terminal point de vente,
  • Une imprimante à reçus,
  • Un tiroir-caisse.

On ajoute en fonction les différents moyens de contrôle choisis :

  • Une imprimante contrôle bouteilles (autocollants),
  • Une ou plusieurs rampes de 4, 8 ou 12 doseurs,
  • Une ou plusieurs tourelles.

Cliquez ici pour découvrir nos autres solutions de contrôle disponibles (anneau flexi, colonne à bière, tourelle et pistolets alcools…) !